Pourquoi je suis devenue VEGAN ?

by | May, 2020 | Lifestyle

Cela fait longtemps que je voulais vous parler de ce sujet qui me tient tant à coeur : le mode de vie VEGAN. Aujourd’hui j’ai enfin décidé de combiner tout ce que je voulais dire dans cet article. Mon histoire personnelle, qu’est ce qui a fait que je suis devenue vegan, qu’est ce qui fait que je le resterai, pourquoi le devenir, quelles sont les conséquences, etc. Vous trouverez à la fin de l’article une partie questions/réponses dans laquelle je réponds à toutes vos interrogations sur mon mode de vie. Alors c’est parti !

5 conseils pour avoir de belles photos Instagram

VEGANISME : Le véganisme vise à combattre le spécisme sous toutes ses formes en s’opposant aux discriminations et violences faites aux animaux (esclavage et marchandisation par l’institution humaine). Ce refus s’exprime au quotidien, autant que faire se peut, par un choix alimentaire végétalien et un mode de vie végane.

Qu’est- ce que le véganisme ?

Pour résumer c’est vivre et se nourrir en supprimant les produits et ingrédients d’origine animale que ce soit dans l’assiette, la garde robe ou la trousse de maquillage !

Concernant l’alimentation, elle exclut tout produit d’origine animale : pas de viande, de poisson, de poulet, de fruits de mer, de produits laitiers (lait, fromage, yaourt, beurre …), d’oeufs, de gélatine, de miel etc. Bref vous l’aurez compris, tout produit issu des animaux est exclut. L’alimentation végane ou végétalienne est donc composée de légumes, fruits, céréales, légumineuses, graines, noix, herbes et autres substituts de viande type seitan, tempeh ou tofu. Contrairement aux idées reçues, il y a beaucoup de possibilités tant les options sont riches et variées. Justement certains se focalisent trop sur ce qui n’est plus consommé (exemple viande et fromage) et ne voient pas toutes les possibilités de plats !

Pourquoi devenir vegan ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent vous conduire à devenir vegan, je vous cite ci-dessous les 4 plus répandues et celles qui du coup m’ont convaincues. Mais entre toutes ces raisons la meilleure raison reste la VOTRE, si c’est votre propre conviction qui vous guide alors c’est sûrement la bonne. Chacun a sa propre vision et c’est toujours personnel !

Vegan because I have no rights over anyone else’s body .

Biches au Fort Frederick Trincomalee

Pour les animaux

Vous avez toujours adoré les animaux et vous vous êtes rendu compte que les conditions d’élevage intensif à l’heure actuelle sont brutales, abominables et inhumaines. Peut-être avez vous ouvert les yeux sur ce qu’est vraiment la viande = des cadavres d’animaux ! Peut-être que vous vous êtes rendu compte que les animaux sont sensibles à la douleur et au plaisir, qu’ils ressentent tout comme nous des émotions et ont le droit à la vie ! Aujourd’hui nous vivons dans un monde où la viande arrive dans nos assiettes depuis tout petit et le temps que notre cerveau fasse le lien entre la vache dans le champ et le steak de la cantine, bien des barrières se sont créées et notre sensibilité n’est plus la même. L’industrie de la viande est devenue une véritable machine à sous et notre consommation en viande n’a jamais été aussi importante ! Je crois que nous sommes bien plus évolués aujourd’hui pour arrêter d’être dépendants de ce genre d’industries.

Pour l’environnement

Ce que nous mangeons a des conséquences directes sur le climat et l’environnement. Les émissions de gaz à effet de serre de l’élevage représente plus que les industries de  transport ou les industries chimiques. Un régime vegan au quotidien permet de réduire par 3 au moins sa pression sur l’environnement ! L’élevage et la production de soja (pour nourrir le bétail) est la plus grande cause de déforestation dans le monde loin devant les autres. Aujourd’hui l’eau vient à nous manquer, et l’élevage n’arrange pas les choses, c’est la première source d’utilisation et de pollution de l’eau !

Vegan because peace starts with how we treat the most vulnerable.

Vignette vegan - accueil

Pour la santé

Si vous souhaitez préserver votre santé ou la retrouver suite à une maladie. Il a été prouvé que les vegans sont en meilleure santé générale, en effet ils sont moins sujets à des maladies cardiovasculaires, des cancers liés à l’alimentation, l’obésité, et au diabète. En devenant vegan vous êtes susceptibles de cuisiner plus, et donc d’enlever de votre alimentation les produits préfabriqués et trop transformés, ainsi de baisser la consommation de gras, de sucre et de sel ! De nombreux sportifs de haut niveau ont d’ailleurs opté pour une alimentation vegan pour améliorer leur performance et leur récupération. Par exemple Carl Lewis, les sœurs Williams, Mike Tyson et bien d’autres vous pouvez d’ailleurs retrouver leurs témoignages et leurs histoires dans le reportage Game Changers sur Netflix !

Pour le monde et l’avenir 

Nous sommes actuellement à court de ressources, et l’élevage est un gaspillage colossale de celles-ci ! En effet, la plupart des terres agricoles sont consacrées à l’élevage et à la production de soja pour les animaux, alors qu’elles pourraient servir à nourrir les pays qui souffrent de famine. Pour un monde plus juste, végétalisons notre alimentation, consommons biologique, local et de saison !

You have only two homes : earth & your body, take care of them .

Ma propre histoire

Enfance

J’ai grandi avec des animaux, et depuis toute petite je n’aime pas la viande. Non pas que j’avais directement compris que le mouton dans mon assiette était en réalité Shaun le mouton avec qui je jouais tous les jours et qui avait mystérieusement disparu. Mais surtout parce que je n’aimais pas le goût de la viande, du sang, la sensation de la chair contre mes dents. J’avais donc catégoriquement refusé de manger de la viande rouge depuis ma plus tendre enfance, acceptant seulement le poulet pour faire plaisir à mes parents !

Jeanne bébé

Et venant d’un pays comme le Kazakhstan croyez moi que c’est assez difficile à faire comprendre, littéralement tous les plats traditionnels sont à base de viande et pas n’importe laquelle : mouton, vache et cheval. J’ai donc grandi ainsi, sans manger de viande rouge, luttant à chaque repas, car on me demandait souvent de me forcer ou de faire un effort car maman-mamie-madame truc avaient pris le temps de cuisiner pour moi ! Pour être honnête, chaque repas était une épreuve dans ma tête, devoir trier, me forcer, ne pas être trop dégoûtée…

J’ai ensuite grandi, école-collège-lycée, j’ai toujours mangé à la cantine et j’ai toujours trié ou demandé des repas sans viande. Mais à force de ne pas manger équilibré et juste supprimer la viande sans la remplacer (depuis toujours), j’étais devenue anémique (en manque de fer) ! Mon anémie était surtout due au fait que je ne connaissais même pas les bases d’une alimentation équilibrée et saine. Quand j’ai rencontré mon copain, il n’avait jamais vu quelqu’un manger autant de sucre. Disons aussi que la “chance” génétique que j’avais de ne pas prendre de poids, ne m’a pas alarmé quant à mon alimentation !

Prise de conscience

Puis comme pour tout le monde un jour je suis partie de chez moi pour étudier et le fait de vivre toute seule, j’ai commencé à manger que ce que j’aimais, donc zéro viande = alimentation végétarienne ! Mais c’était n’importe quoi niveau diversité, c’était toujours la même chose, beaucoup de pain et de sucre etc. Donc mon anémie s’est aggravée, et je suis passée sous traitement !

Je ne voulais pas manger de viande mais je n’arrivais pas à être pleinement bien et en forme. C’est aussi là que j’ai réalisé que ce n’était pas facile d’être végétarien, que par facilité on se retrouve toujours à mal manger, pas équilibré ou pas diversifié ! Qu’on ne sait pas comment faire et qu’on ne s’y connait pas assez si on n’a jamais été initié !

J’ai ensuite déménagé à Bordeaux avec mon copain, et en arrivant ici j’ai commencé à m’informer, lire des livres, regarder des documentaires, aller à des conférences etc, j’ai par exemple regardé le reportage Cowspiracy (disponible sur Netflix). J’ai donc dans un premier temps équilibré mon alimentation et mon anémie s’est tout de suite améliorée. De nouvelles prises de conscience notamment mon amour pour les animaux et une volonté de manger mieux ont fait qu’un jour j’ai décidé de devenir complètement vegan, donc d’arrêter le poisson, les oeufs et les produits laitiers que je continuais à manger !

Aujourd’hui

Je suis aujourd’hui vegan à 100% et ce depuis 6 ans. Je suis en parfaite santé, plus du tout anémique, je n’ai aucune carence (comme le prouvent mes tests sanguins) et je suis en pleine forme comme je ne l’ai jamais ! Le plus important c’est aussi que je me sens parfaitement en adéquation avec mes valeurs et que je me couche tous les soirs apaisée et heureuse d’avoir contribué à ma manière pour ce monde. Tous les jours je prends soin de mon corps de la meilleure façon possible car si “nous sommes ce que nous mangeons alors je ne veux manger que de bonnes choses” (haha oui oui ça vient biendu dessin animé Ratatouille). 

Jeanne au restaurant vegan
Pourquoi je suis devenue vegan

Ce que ça m’ a apporté

Encore une fois ce n’est que mon ressenti personnel par rapport à mon expérience. Concernant les bienfaits sur moi, ce que j’ai tout de suite remarqué en devenant vegan il y a quelques années c’est que je me sentais mieux dans mon corps plus jamais boudiné ou pas bien dans ma peau. Je m’étais toujours considérée comme pas sportive, peu endurante, faible, mais depuis quelques années je fais du sport régulièrement et je vois mes performances augmenter comme je ne l’aurai jamais cru ! Personnellement je pense aussi avoir gagné en énergie, motivation et productivité, mais c’est peut être due au fait que je grandisse (ou vieillisse).
Dernièrement j’ai regardé le reportage What the health réalisé par Joaquim Phoenix (disponible sur Netflix) qui parle très bien des bienfaits de l’alimentation vegan sur notre corps et notre environnement !
Ce que je retiens surtout c’est le plaisir que j’ai maintenant à manger, à cuisiner et à faire découvrir aux autres mes recettes et ma façon de vivre !

Questions & Réponses

J’espère avoir répondu à la plupart de vos questions dans cet article, pour les autres voici une partie questions/réponses. Vous avez été très nombreux à me poser des questions sur Instagram à propos de mon mode de vie VEGAN et je vous remercie beaucoup de vous intéresser au sujet. Je suis contente que ce soit un sujet qui vous intéresse car je peux en parler des heures ! De plus, ma façon de vivre et de m’alimenter suscite toujours beaucoup de questions donc je suis ravie d’y répondre ici !

Qu’est ce qui t’a permis de franchir le cap du jour au lendemain?

Une prise de conscience catégorique suite au visionnage d’un reportage sur la condition des animaux d’élevage et la lecture de plusieurs livres sur le sujet. Après ça je me suis juste dit mais pourquoi je m’oblige à manger ces choses qui ne sont pas respectueuses de tous les êtres vivants ! Et c’est comme s’il avait eu un déclic dans mon cerveau, comme si j’ouvrai enfin les yeux, du jour au lendemain j’ai arrêté de manger des oeufs, du fromage, du poisson, des fruits de mer, autres produits laitiers, chez moi.

Est-ce toute ta famille est vegan ?

Alors là pas du tout et plutôt tout le contraire. 

Comment tu fais lorsque tu dois manger à l’extérieur avec un groupe de non vegans ?

Déjà je vous précise que personne autour de moi n’est vegan à part mon copain. Du coup quand on va manger avec des amis, je prévois à l’avance et me charge de trouver un restaurant qui propose des options pour tout le monde (et à Bordeaux ça se fait beaucoup). Après parfois les gens sont justement curieux et souhaitent découvrir des restaurants 100% vegan et c’est tant mieux ! 

Comment réagissent les gens autour de toi ?

C’est rigolo mais à force je sais exactement comment les gens vont réagir. La plupart du temps je suis confrontée à ces 2 sortes de personnes : ceux qui vont se sentir obliger de te dire qu’eux aussi essayent de diminuer la viande et de faire des efforts et ceux qui vont s’inventer nutritionnistes en disant que je manque sûrement de protéines et que je ne peux pas faire de sport. Et quasiment à chaque fois les gens précisent qu’ils ne pourraient jamais être vegans car ils aiment trop la raclette, les glaces, la charcuterie, la fondue etc. Et enfin les moins agréables me disent qu’ils n’y croient pas que si les animaux étaient si mal traités on le saurait, que les vaches sont avec leur veaux dans les champs à brouter de l’herbe toute leur vie !

As-tu déjà eu des remarques négatives ?

Pas vraiment de remarques négatives mais comme je le dis à la réponse précédente, certaines personnes n’approuvent pas et ne comprennent absolument pas pourquoi je fais ce “sacrifice” selon eux ! Certains me trouvent bizarres et un peu folle de “faire ça” encore une fois selon eux !

As-tu été suivi par un nutritionniste ?

Non absolument pas, je n’ai jamais ressentie le besoin. Je pense que si on se renseigne assez de son côté en utilisant plusieurs sources on peut très bien s’en sortir sans. Je fais régulièrement (2 fois par an) des prises de sang pour vérifier ma santé globale !

Fais-tu des écarts de temps en temps ?

Au moment où j’avais pris ma décision je n’ai plus jamais mangé un seul morceau de viande, comme je l’ai expliqué plus haut, c’est plus quelque chose qui me dégoûte de base donc c’était une libération de ne plus en manger. Pour le reste il y a bien sûr eu des écarts au début, principalement quand je mangeais à l’extérieur : œufs dans les pâtisseries, pizza avec du fromage etc. Mais à chaque fois je m’en voulais profondément car j’acceptais de manger ces choses pour ne pas déranger ! Aujourd’hui et ce depuis déjà un certain temps je ne fais aucun écart et ça me semble tout à fait dingue d’en avoir fait autrefois !

Est-ce que ton copain est vegan lui aussi ?

Aujourd’hui oui à 100%. Mais sa “transition” s’est faite plus tard et plus lentement il a plutôt arrêté les choses progressivement : d’abord la viande, puis le fromage, puis le reste. 

Comment fais tu quand tu voyages ?

C’est sûrement la partie la plus difficile de mon mode de vie, car il faut bien le dire la plupart des spécialités culinaires à travers le monde sont à base de produits issus des animaux. Du coup à chaque fois que je voyage, je me renseigne en avance sur les spécialités de la destination et sur les options que j’aurai sur place, je me fais par exemple des listes des initiatives vegan sur place (des restaurants, cafés, hôtels, etc). Il y a des destinations qui sont plus vegan friendly que d’autres, par exemple j’avais eu beaucoup de mal à manger au Vietnam ce qui avait d’ailleurs gâché une partie de mon voyage. Et à contrario je m’étais régalée à Majorque ou en Australie ! J’ai aussi appris à toujours avoir un petit encas dans mon sac à dos tout le long du voyage au cas où ! Je peux donc dire que c’est tout à fait possible d’être vegan et de voyager à travers le monde, il suffit juste d’une bonne organisation !

Comment tu fais pour les cosmétiques & le cuir ?

J’ai mis plus de temps à bannir le cuir et les cosmétiques non vegan de mes placards. Déjà parce que ce n’était pas écologique de tout jeter pour racheter mais aussi parce que j’ai mis du temps à trouver de bonnes alternatives. Donc à chaque fois que je finissais un produit ou que j’usais un vêtement avec du cuir je le remplaçais par un produit vegan et cruelty-free ou par un vêtement plus éthique. Aujourd’hui encore il me reste certaines choses du “passé” que je remplacerai en temps voulu !

As-tu des carences (surtout en protéines) ?

Comme je le dis plus haut, je suis aujourd’hui en parfaite santé donc zéro carences à l’horizon ! Concernant les protéines (la question qui revient le plus souvent), je pourrai vous faire un article complet dessus. Mais pour vous résumer la viande n’est pas la seule source de protéines assimilable par l’être humain. Bien au contraire les protéines se trouvent partout dans notre alimentation et les protéines végétales sont d’ailleurs de meilleure qualité que celles d’origine animale !

Qu'est ce qui te manque le plus ?

Je pense que la clé c’est de ne surtout pas se focaliser sur ce qu’on a “perdu” mais sur tout ce qu’on y gagne ! Absolument rien ne me manque actuellement, j’ai appris à manger autrement et mes goûts ont évolué. J’adore cuisiner et manger, découvrir de nouvelles saveurs et recettes ! 

Prends-tu des compléments ?

Oui, je me fais des cures régulièrement. Je prends de la levure de bière avec de la B12 environ 3 fois par an (pour me supplémenter en B12 et pour avoir de beaux cheveux hihi). Concernant la vitamine B12, tout le monde devrait se supplémenter qu’on soit vegan, végétariens ou carnivores. Sinon je prends aussi de la spiruline de temps en temps, en gélules ou en paillettes dans les smoothies. 

Ressources

Si jamais le sujet vous intéresse et que vous avez envie d’en apprendre plus sur le sujet, je vous laisse la liste de ces livres et documentaires !

Ceux là sont disponibles sur la plateforme NETFLIX :


Quelques livres à lire :

 

  • Guide nutritionnel vegan (édition la plage)
  • Petit traité sur le véganisme de Gary L. Francione & Anna Charlton
  • La vie secrète des animaux de Peter Wohlleben
  • Le véganisme de Valéry Giroux 
Les oranges d'Algarve
Recettes vegan blog JeanneSomewhere

Merci beaucoup d’avoir lu cet article, j’espère avoir répondu à toutes vos questions si jamais vous en avez encore, n’hésitez pas à me les laisser en commentaires ou par message. Je vous laisse aussi consulter ma page de recettes vegan, j’y publie régulièrement des recettes que j’adore faire, allez hop c’est par ici

Belle journée & des bisous !

Don’t ask me why I’m VEGAN ask yourself why you are not !

Découvrez mes autres articles

2 Comments

  1. Justine

    Super article Jeanne, bravo pour ton parcours ! J’ai vu tous les documentaires Netflix que tu conseilles dans ton article, du coup je vais peut être passer à un livre :-D.
    PS : continue les recettes, c’est trop bien (et pratique, surtout pour moi qui n’a jamais d’idées hihi!)

    Reply
    • Jeanne

      Coucou Justine ! Merci beaucoup pour ton commentaire. Trop contente que tu testes mes recettes 🙂 Des bisous

      Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *