4 expériences de vie en Australie

by | Apr, 2021 | Paroles de voyageuses

Partir au pays des kangourous et des koalas pour améliorer son anglais, apprendre à surfer et plonger à la barrière de corail, ah, qui n’a jamais rêvé de le faire ? Les voyageuses qui ont participé à cet article elles ne l’ont pas seulement rêvé, elles ont pris leur courage à deux mains et sont parties à l’aventure en Australie à l’autre bout de la Terre pour vivre cette expérience incroyable. Elles vous racontent leur histoire, leurs moments forts, leurs bémols et autres anecdotes mais vous donnent aussi des conseils pour préparer au mieux un futur départ ! Alors c’est parti, servez-vous une tasse de thé ou de chocolat et bonne lecture !

 

expériences de vie en Australie

Mélanie à Brisbane

Hello, je suis Mélanie une voyageuse de 27 ans qui aime découvrir le monde dès qu’elle le peut ! Je voyage par moi même en réservant juste mon billet d’avion et mes premières nuits d’hôtel, souvent je loue une voiture et je parcours le pays que j’ai choisi en essayant de suivre mon planning mais tout en laissant la place aux imprévus et aux changements de dernières minutes qui sont parfois  nombreux ! 

Peux-tu nous parler de ton expérience en Australie ? J’ai été en Australie en novembre 2014. J’avais alors 21 ans. Après mes deux années de BTS en hôtellerie restauration j’ai postulé pour continuer en licence de management hôtelière. On m’a parlé du visa WHV et de l’Australie. J’ai sauté sur l’occasion, c’est exactement ce dont j’avais besoin. J’ai choisi la ville de Brisbane car elle était moins appréciée que celle de Sydney ou Melbourne et du coup niveau travail la ville n’était pas aussi saturée et les logements étaient plutôt attractifs ! Après 8 mois à travailler dans des restaurants en tant que cuisinière (j’ai deux diplômes de cuisine), mais également dans des hôtels j’ai enfin pu commencer à profiter de visiter le pays pendant deux semaines avec mes parents qui sont venus me rejoindre. Puis ensuite à deux, pour un road trip de fou à travers la moitié du pays ! Mon ex-compagnon était rentré en France et moi j’ai déplacé mon billet retour afin de rester pour découvrir la côte ouest et plus particulièrement ces petites créatures sur l’île de Rottnest Island !

L’un de mes meilleurs souvenir et ma rencontre avec un Quokka ! Seule après 10 mois à deux le mental était pas au top. À peine débarquée sur l’île un orage sévit. Avec mon vélo impossible de croiser un seul quokka même après 2h à pédaler sous la pluie … Quand tout à coup j’en vois un, j’en avais rêvé, j’étais restée pour ça et d’en voir un après toutes ces mésaventures m’a fait pleurer ! Ensuite le soleil est revenu et il y en avait partout c’était vraiment un de mes meilleurs moments ! J’ai aussi eu ma petite larme qui a coulé le jour où j’ai découvert Uluru, le coucher du soleil, le campement dans le désert ou encore le lever du soleil tout était incroyable ce jour la !  

Mélanie en Australie
Mélanie en Australie
Mélanie en Australie
Mélanie en Australie

Je conseille cette expérience à tous car vraiment j’en ai appris énormément sur moi et sur les autres. De nature très timide je me suis ouverte aux autres et c’est à partir de ce moment où j’ai vraiment commencé à prendre confiance en moi ! J’avais 21 ans je suis partie seule là bas, j’ai commencé seule avant de rencontrer mon compagnon de l’époque ! Je me suis jamais sentie aussi vivante que cette année la, cette épanouissement personnel je le souhaite à tout le monde ! Jusqu’à aujourd’hui je peux avouer que ça été l’année la plus magique de ma vie ! Et c’est à ce moment là que ma passion pour les voyages a vraiment commencé ! N’ayez pas peur, osez, au pire si ça se passe mal vous faites demi-tour mais je vous assure qu’une fois sur place les premiers jours seront peut être compliqués mais la suite sera vraiment un moment incroyable !

Concrètement j’aurais aimé qu’on me dise de ne surtout pas partir avec trop d’affaires car une fois sur place le prix pour renvoyer des affaires c’est compliqué ! 

Franchement si j’ai un conseil à donner c’est de foncer vous vivrez à votre tour une expérience unique que ça soit en Australie, Canada, Nouvelle Zélande, Pérou, Argentine et j’en passe on a la chance d’avoir la possibilité de réaliser ce type de visa (whv) alors pourquoi s’en priver ?

Estelle à Melbourne

Peux-tu nous parler de ton expérience en Australie ? Je suis donc partie en Australie après avoir passé quatre mois en Asie du sud-est. Nous avons choisi, avec mon copain, l’Australie afin d’y faire un PVT car selon nous c’était le pays avec le plus de diversité au niveau des paysages, énormément à découvrir et aussi pour le côté financier puisque avec un PVT tu peux travailler là-bas et les salaires sont plutôt sympas ! J’ai pu découvrir Melbourne, la Great Ocean Road, Adelaïde, la région du Red Centre avec Uluru notamment et un petit peu le nord du Queensland. On a également fait 2 jobs en ferme qui nous ont permis de découvrir un peu « la vraie vie australienne » en rencontrant des gens géniaux. Mon souvenir le plus fort restera le road trip dans le centre en 4×4. Cette liberté qu’on avait, au milieu de nulle part, souvent seuls, ce n’était pas toujours facile, mais je rêve de retrouver ce sentiment. 

Hello ! Je suis Estelle, j’ai 23 ans et je suis originaire du Pays Basque en France. Je suis partie en 2019/2020 en voyage sans billet retour afin de découvrir l’Asie du Sud-Est en sac à dos et en PVT en Australie avec mon copain. A cause de la pandémie, nous avons dû écourter notre voyage mais, on attend qu’une chose : repartir sur les routes ! 

Estelle en Australie
Estelle en Australie

Je conseille de partir en PVT en Australie, car c’est un pays incroyable, je pense qu’il y en pour tous les goûts : des grandes villes, des plages, des montagnes, de grands espaces, des animaux, du travail. Tu peux faire de magnifiques rencontres entre Français qui partent là-bas, les étrangers mais aussi les Australiens qui sont vraiment adorables. Cependant j’aurai bien aimé avant de partir qu’on me conseille davantage sur l’achat des voitures, car ça a été une vraie galère pour nous ahah, on a eu un van et ensuite un 4×4 qui nous ont valu de belles péripéties ! 

Maintenant on attend qu’une chose que les frontières ré-ouvrent afin d’y repartir et terminer ce tour d’Australie, il nous reste tant à voir encore. 

Estelle en Australie

Magali à Sydney

Hello, moi c’est Magali, normande de bientôt 28 ans. De base architecte d’intérieur, je suis partie en Australie en novembre 2015 car je ne trouvais pas de travail dans cette branche. Passionnée de voyage, je parcours le monde avec mon sac à dos à chaque fois que j’en ai l’occasion

Peux-tu nous parler de ton expérience en Australie ? De base architecte d’intérieur, je suis partie en Australie en novembre 2015 car je ne trouvais pas de travail dans cette branche. Mon fiancé venait de me quitter et ma mère était en traitement pour un cancer du sein. Je sais pas très glamour tout ça. Ma vie partait en vrille dans tous les sens et j’avais besoin de me reprendre en mains. L’appel de l’étranger était comme une thérapie pour moi. Je n’étais jamais partie seule. 

L’Australie m’avait toujours attirée. Ses grands espaces, le soleil, la liberté. Et peut être aussi le fait que c’était le bout du monde …
Je me suis renseignée sur des blogs, groupés Facebook de francophones en Australie, et c’était parti. J’allais vivre l’expérience qui allait changer ma vie.
Je suis donc partie avec PVT pour 1 an. C’est tellement difficile de résumer cette expérience. J’ai commencé par travailler comme serveuse dans un restaurant pour ensuite devenir manager du restaurant. J’ai travaillé en fermes 4 mois pour obtenir une 2e année de PVT. J’ai fais des road trips sur la côte est avec mon papa qui avait besoin de rattraper le temps perdu avec moi, j’ai fais la Tasmanie, la côte Ouest mais aussi le sud et le centre Uluru.

 

Magali à Sydney
Magali à Sydney
Magali à Sydney
Le meilleur souvenir, c’est trop dur de choisir car j’en ai des tas. Mais je dirais le road trip d’un mois et demi sur les routes de Perth à Melbourne en passant par Uluru, seule avec ma petite voiture cacahuète et ma tente. Je me suis surpassée, challengée, dans tous les sens du terme. Ce fut une expérience très enrichissante pour moi même.
L’Australie m’a apporté un peu de confiance en moi. Elle m’a fait grandir plus vite que n’importe quelle autre expérience. Elle m’a apporté l’anglais et les rencontres magnifiques avec des gens de tous horizons. Elle m’a apporté la liberté, l’ouverture d’esprit et l’appétit insatiable de découvrir notre merveilleuse planète.
C’est pourquoi je conseille à tout le monde de partir. L’Australie pour un premier voyage et un voyage solo est facile. Le système est à peu près le même que chez nous. C’est très sécurisant et on y gagne bien sa vie. 
J’avais toutes les informations avant de partir mais si j’ai bien appris quelque chose c’est que rien ne se passe comme prévu ahah ! Alors il vaut mieux se laisser guider au gré des rencontres.
Les bémols, à part une appendicite non prévue opérée en urgence et la batterie de la voiture qui lâche en plein désert ça va ! Mais je vous rassure, les moments de galère deviennent des anecdotes et des bons souvenirs.

Magali à Sydney

Jeanne à Sydney

Je vous raconte mon expérience en Australie ! Pour vous raconter rapidement les circonstances de mon départ, on venait de s’installer à Bordeaux avec mon copain et il a eu une opportunité en or de pouvoir partir en Australie pour un travail ! Sachant que j’étais en Master à ce moment là je n’ai pas pu partir avec lui. Je voulais absolument le rejoindre mais je voulais aussi continuer mes études, j’ai donc choisi de faire un stage volontaire en Australie dans le cadre d’une année de césure. Après de longues recherches j’ai trouvé un stage dans ma branche à l’Université de Sydney

Je suis donc arrivée à Sydney en Janvier 2018. C’est la première fois que je “travaillais” à l’étranger, et j’ai directement été séduite par le fonctionnement australien : très chic, clean, réglementé et volontaire. Je travaillais dans un laboratoire de chimie et j’avais des tâches à réaliser pour la semaine. Je choisissais mes horaires et j’y allais à mon rythme, ce qui me permettait de prendre de longs week-ends pour découvrir les environs de Sydney. 

J’ai ainsi pu découvrir les célèbres plages environnantes comme Bondi, qui fut un énorme coup de coeur avec son ambiance sea, surf & sun ! Nous avons d’ailleurs déménagé vers Bondi à la fin de notre séjour. L’Australie est un pays très vegan-friendly alors vous vous imaginez bien que je m’y plaisais d’autant plus !

Hello, je suis Jeanne, ici c’est mon blog dans lequel je partage ma passion du voyage. J’ai vécu en Australie pendant 1 an, puis j’ai fait un voyage inoubliable à travers l’Asie. De retour en France, je repars à l’aventure dès que l’occasion se présente. 

Pour mieux me connaître c’est ici !

Jeanne à Sydney
Jeanne à Sydney
Jeanne à Sydney
Jeanne à Sydney

J’ai aussi pu visiter Melbourne pendant quelques semaines et quelques autres villes entre Sydney et Melbourne. En mai 2018 des amis nous ont rejoint à Sydney et nous sommes partis ensemble visiter Brisbane puis remonter en camper-van jusqu’à Airlie Beach (où se trouve la grande barrière de corail et les Whitsundays) en passant par Fraser Island (l’île de sable avec les dingos sauvages) et bien d’autres villes de la Gold Coast. Ce serait trop dur de choisir un coup de coeur de cette année, alors voici plusieurs souvenirs mémorables : Fraser Island et la rencontre avec les baleines au large, Maroubra Beach où on allait régulièrement pour observer les baleines depuis la côte, le sunrise à Cape Hillsborough avec les kangourous, j’ai aussi beaucoup aimé la découverte de plages paradisiaques comme Cave Beach ou Whitehaven Beach ou encore notre séjour à Jervis Bay non loin de Sydney. L’Australie est aussi le pays où j’ai appris à faire du snorkeling et de la plongée, j’en garde un souvenir mémorable ! Cette année a été très riche en découvertes et émotions mais malgré les souvenirs de dingue que j’en garde ce qui me manque le plus ce sont les petites choses simples du quotidien (aller à la plage après le travail, les cinémas en plein air, le marché, les rencontres, la soif de découverte, le soleil et la lumière particulière de Sydney, l’impression que tout est possible…) Mon seul bémol a été de gérer l’éloignement avec ma famille qui me manquait. Alors pour terminer je ne peux que vous dire de foncez à la découverte de ce vaste inconnu pour profiter de la vie et se faire un maximum de souvenirs inoubliables dont vous vous rappellerez toute votre vie ! 

Jeanne à Sydney
Jeanne à Sydney
Jeanne à Sydney

J’espère comme d’habitude que cet article vous a plu et qu’il vous a fait voyager un peu en cette période particulière. J’espère aussi qu’il vous a donné envie de partir en Australie dès l’ouverture des frontières ! Si jamais vous avez apprécié cet article n’hésitez pas à le partager et me laisser un commentaire en me disant si vous avez déjà voyagé à l’autre bout du monde ! Et enfin, si vous aussi vous avez envie de partager votre expérience dans une prochaine édition de Paroles de Voyageuses écrivez moi sur Instagram ou sur le blog ! Des bisous et très belle journée, soirée, nuit !

 

Découvrez mes autres articles

1 Comment

  1. Aurélie de Lili_foodies_travel

    Au top cet article ! Moi qui veut aller en Australie depuis longtemps ça me donne encore plus envie… ♥️

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *