Partir faire ses études aux USA (4 retours d’expérience)

by | May, 2021 | Paroles de voyageuses

Je suis super contente de partager avec vous une nouvelle édition des “Paroles de Voyageuses”, qui n’aurait jamais pu voir le jour sans votre participation. Merci beaucoup d’avoir été aussi nombreuses à répondre à mes questions et d’avoir créé d’aussi belles discussions autour du voyage sur Instagram ! Dans ce nouvel article, on va parler de l’expérience d’expatriation dans le cadre des études. Qui n’a jamais rêvé de partir faire ses études aux USA dans une grande université Américaine comme on en voit dans les films. Porter un uniforme, intégrer l’équipe des cheerleaders et vivre comme Gossip Girl le temps d’un semestre ? Ces voyageuses l’ont fait et vous racontent tout sur cette expérience de dingue qu’elles ont vécu. 

Caroline à Chicago

Hello ! Je m’appelle Caroline, passionnée de voyages, j’ai lancé mon compte Instagram il y a peu de temps pour partager mes photos et aventures autour du monde ! Fan inconditionnelle des États- Unis, je m’y rends à chaque fois que l’occasion se présente. J’ai fais de ma passion mon métier, et suis commerciale dans le domaine du tourisme.

Peux-tu nous raconter ton expérience aux USA ? Je suis partie un semestre à Chicago dans le cadre de mes études. Ça reste la plus belle expérience de ma vie. J’ai choisi les USA et notamment Chicago car j’ai toujours été attirée par ce pays. The American Dream comme on dit. Avant de partir pour cet échange, je n’avais jamais mis les pieds en Amérique, ni hors d’Europe d’ailleurs. Au moment de choisir nos destinations, nous avions beaucoup de choix aux USA, et après avoir assisté à une conférence présentée par le Directeur même de l’école partenaire à Chicago, j’ai eu des étoiles dans les yeux. C’était Chicago ou rien. 

Au niveau administratif, je n’ai pas eu trop de soucis, l’école s’occupait de presque toutes les modalités, j’avais « juste » à gérer mon Visa, également avec l’aide de mon école, qui nous aiguillait beaucoup. Je partais avec mon meilleur ami, ce qui m’a permis de ne pas avoir trop d’appréhensions, car je savais que quoi qu’il arrivait, nous serions tous les deux et nous passerions un super moment. Et mon rêve se réalisait, alors pourquoi avoir peur ? Il faut savoir sortir de sa zone de confort, et partir fut la meilleure décision de ma vie. 

Caroline à Chicago
Caroline à Chicago
Avant d’arriver à Chicago, nous avons fait un crochet d’une semaine à New York City. Pour une première au pays de l’Oncle Sam, c’était magique. J’ai même pleuré en voyant pour la première fois, de mes propres yeux, l’Empire State Building.
Je pense que mon plus beau souvenir restera le jour où je suis arrivée à Chicago. Nous avions pris un bus de NYC à Chicago, et après 18h de route, j’aperçois enfin la Skyline de ma ville de coeur. J’ai eu des frissons et je n’oublierai jamais ce que j’ai ressenti à ce moment là. Ce sentiment de liberté, le début d’une nouvelle expérience dans mon pays d’adoption. J’ai fais des rencontres extraordinaires, j’ai pu voyager aux quatre coins des États-Unis (Washington, Miami, Côte Ouest, Toronto au Canada…), j’ai découvert cette culture qui m’attirait tant et surtout, je suis tombée amoureuse de cette ville. Elle à tout à offrir : un lac pour profiter du grand air, des plages pour se prélasser l’été, des parcs pour se promener dans la nature, des bars et restaurants pour sortir le weekend, des magasins pour se faire plaisir (avec toutes les grandes marques américaines), des rooftops, des buildings et des spots avec des vues de dingue. 
Le seul regret que j’ai : n’avoir pas postulé au programme « double diplôme » de notre école qui permettait de rester presque un an sur place. 
Depuis cette expérience, je n’attends qu’une chose, c’est de pouvoir retourner vivre quelques mois dans cette ville que j’appelle désormais my home away from home

Caroline à Chicago
Caroline à Chicago

Aurélie à San Francisco

Peux-tu nous raconter ton expérience aux USA ? Dans le cadre de mon école de commerce, je suis partie en 4ème année (en 2014) pour 6 mois en échange universitaire à San Francisco

J’ai étudié à SFSU (San Francisco State University), une université comme on voit dans les films : ça a été ma première impression en arrivant. C’était énorme, il fallait prendre un plan pour trouver le bâtiment où l’on avait cours et parfois plus de 5/10 min de marche entre les bâtiments. Dans certaines classes j’étais la seule européenne, je peux vous dire que le choc des cultures était la ! En cours je venais au début bien habillée (enfin normal pour une française) mais je me suis vite sentie “trop” habillée vs les américaines toutes en leggings, tongs et limite pyjamas (oui c’est pas un cliché). D’ailleurs beaucoup vivent sur le campus mais pour ma part la chambre était trop chère, j’ai du prendre une maison en collocation avec 6 autres étudiants dans le quartier de mission. Dans le centre ville, juste une chambre c’est minimum 1100€/mois. Sinon, suivre les cours là bas était très stricte et il était dur de discuter avec ses amis car on se faisait recadrer direct. Idem si on arrivait en retard en cours. Globalement l’ambiance sur le campus était vraiment différente par rapport à la France je trouve. C’est une expérience vraiment à faire si vous en avez l’occasion !

Hello, je m’appelle Aurélie, j’ai 30 ans et je vis à Paris. Grand voyageuse depuis petite (merci la famille), j’ai parcouru plus de 27 pays. Dans le cadre de mes études j’ai vécu à Madrid puis San Francisco, et mon goût au voyage ne cesse de grandir depuis ! J’adore découvrir de nouvelles cultures, paysages et façon de vivre. Je vous raconte ca sur mon blog. 

Aurélie à San Francisco
Aurélie à San Francisco

Pour y aller vous devez souvent avoir un bon niveau au TOEFL (test d’anglais) car sur place, vous êtes considérés comme un étudiant américain.

Pour l’administratif cela a été un peu galère (Visa etc), mais finalement comme beaucoup d’endroits je pense. Heureusement nous étions 10 de ma promo à partir à San Francisco, donc je n’étais pas seule à galérer en arrivant. Car il y a clairement un temps d’adaptation pour comprendre les codes de la ville en général. J’avoue avoir été perdue dans tout cet univers au début, mais après j’ai fais de très belles rencontres à l’université (d’autres étudiants internationaux) et c’est ca qui fait les plus beaux souvenirs. Les américains sont ouverts et les soirées chez eux sont mythiques, avec le fameux beer pong. Mais un conseil si vous voulez progresser en anglais : ne restez pas avec vos amis et allez à la rencontres des locaux ! C’est comme ça que j’ai progressé à grande vitesse en anglais vs mes amis qui sont restés entre eux et ont pas appris grand chose en 6 mois…
En résumé, cette expérience a été juste INCROYABLE : très enrichissante professionnellement (j’ai fais des rencontres de personnes bossant dans la silicon valley, visité Google…) et personnellement (plein de belles rencontres, dont certains amis que je vois encore maintenant). Le week-end j’allais Los Angeles, visitais les alentours et j’ai fini par un roadtrip avec des copines dans les canyons du Nevada : inoubliable !
Soyez juste prêtes à affronter d’autres mentalités, parfois très perturbantes (c’est un vrai mix culturel) mais au final on en sort grandi. Alors foncez si vous devez aller étudier aux USA !

Aurélie à San Francisco
Aurélie à San Francisco

Julie à New York

Hello ! Je suis Julie (ou plutôt Lilie), j’ai 30 ans et je travaille dans le marketing produit. J’ai commencé à voyager petite en famille et depuis je ne tiens pas en place. J’essaie de partir le plus souvent possible à la découverte de nouveaux endroits proches ou lointains. Plutôt team road trip et sac à dos mais avec petit confort à la clé. 

Peux-tu nous raconter ton expérience aux USA ? En 2012, je suis partie étudier un semestre à New York au Berkeley College en Fashion Business dans le cadre de mon Master. Seule l’inscription à l’université était gérée par mon école de Paris. Toutes les autres modalités ont du être faites par nous même, et pour les US il y en a un paquet : trouver un logement, billets d’avion, assurance maladie, visa étudiant (I-20), attestation bancaire … 

Avant de partir j’avais peu d’appréhension, sans avoir mis les pieds à New York, je connaissais déjà les USA (Californie, Nevada et Washington) et je vivais déjà seule à Paris.

C’était une chance incroyable de découvrir l’enseignement américain, de devoir prendre la parole devant des étrangers et d’être confrontée à une culture différente. Je suivais des cours 4 jours par semaine jusqu’à 13h et malgré les temps de préparation des dossiers en solo ou en groupe ça m’a laissé le temps de bien découvrir la ville. 

 

Julie à New York
Julie à New York

J’ai énormément de bons souvenirs de cette période : nos péripéties en colocation, les missions plage, les footings à Central Park, les brunchs à Brooklyn, l’exploration des différents quartiers et les soirées jusqu’au bout de la nuit new yorkaise. New York est une ville avec de multiples facettes qui ne s’arrête jamais. Je conseille à chacun de sauter sur l’occasion de pouvoir étudier à l’étranger à NYC ou ailleurs. Ce genre d’expérience reste gravée dans la mémoire et c’est surement la meilleure façon d’ouvrir son esprit à une autre culture. Dans mon cas, ça m’a également permis d’avoir plus confiance en moi en anglais et ça a renforcé ma bougeotte puissance 1000. 

Je n’ai aucun regret sur cette expérience. Bien sûr il y a eu des bémols, en voyage comme dans la vie quotidienne tout ne se passe pas toujours comme prévu. Le point négatif d’un échange à NYC c’est surement le coût de la vie. Le petit plus pendant ou après c’est de pousser l’exploration. Après ces quelques mois de cours j’ai complété l’aventure par 5 semaines de road trip. 

Julie à New York
Julie à New York

Eve à Los Angeles

Peux-tu nous raconter ton expérience aux USA ? Très attirée par les États Unis depuis mon enfance de part mes nombreux voyages avec mes parents, je décide en 2013  d’aller apprendre l’anglais à l’école internationale Kaplan à Los Angeles. Je comprends rapidement que le charme de Los Angeles ne réside non pas dans la ville elle même, mais plutôt dans sa fameuse « californien way of life » à laquelle s’ajoute la magie d’Hollywood. J’ai progressivement adopté la vibe californienne et j’ai fini par me sentir tellement chez moi que 8 ans plus tard je suis toujours là.

Après mon année à Kaplan en 2013, je n’ai  pas voulu rentrer j’ai donc opté pour UCLA extension, une annexe de UCLA (beaucoup moins coûteuse) où je me suis  spécialisée en cinéma ! Los Angeles étant une ville pleine d’opportunités j’ai eu la chance de réaliser de nombreux stage dans l’industrie du cinéma, ces années  sont les plus fabuleuses de ma vie, une expérience incroyable que je recommande à 100%. Étudier a UCLA extension vous permet également d’obtenir un an de permis de travail à la fin de votre année d’étude.

 

Hello ! Je m’appelle Ève et j’ai 29 ans.  Grande voyageuse dans l’âme j’ai posé mes  valises à Los Angeles il y a  maintenant 8 ans. Je me suis mariée l’année dernière à mon homme  (américain) et nous explorerons actuellement les USA en quête de notre nouveau « chez nous ». Je travaille aujourd’hui pour un media francophone aux Etats Unis (@French District) et je suis également étudiante  en naturopathie (@evenaturo).

Eve à Los Angeles
Eve à Los Angeles
Eve à Los Angeles

Malheureusement, vivre aux Etats-Unis n’est pas sans difficulté et c’est un élement important à savoir pour ne pas déchanter une fois sur place. En effet, les études sont très coûteuses et les petits  boulots interdits, les assurances hors de prix et les visas de travail très difficiles à obtenir. Il faut donc avoir ces éléments en tête avant de  partir, je recommande donc de partir soit :

1) avec un visa F1 pour étudier avec une bonne somme d’argent de côté ;

2) soit sur un visa j1 pour être au pair ou faire un stage rémunéré ;

3) en ayant conscience qu’il sera difficile de rester après un visa F1 ou j1 terminé ;

Pour conclure, si bien préparée, je  recommande cette expérience à 100%. Los Angeles est une ville où il y fait bon vivre, les balades sur le littoral de Santa Monica, les baignades près des maisons  des stars à Malibu, les soirées endiablées  dans les villas des Hollywood Hills, un coucher du soleil à Venice Beach ou un green smoothie à  West Hollywood, c’est  ça la vibe  californienne et c est tout simplement … « magical » !

Eve à Los Angeles
Eve à Los Angeles

J’espère que cet article vous aura plu et que ça vous a donné envie de partir vivre à l’étranger. Personnellement, ces témoignages de parcours totalement différents mais tous très positifs me motivent tellement à repartir vivre à l’étranger et continuer à explorer cette belle Terre.

Si jamais vous êtes intéressées pour participer à la prochaine édition des “Paroles de voyageuses”, je vous invite à me contacter. À bientôt !

Découvrez mes autres articles

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *